Le diagnostic microscopique du paludisme exige pour chaque patient 30 à 45 minutes d’analyse de la lame par du personnel très qualifié, le CellsCheck réalisera automatiquement les analyses de 30 patients en 45 min.

 

L’examen microscopique (technique de la goutte épaisse ou frottis sanguin) reste la condition essentielle d’un diagnostic du paludisme (gold standard) dans la plupart des grands établissements de soins et hôpitaux, mais la qualité du diagnostic microscopique est souvent insuffisante car il nécessite des personnels expérimentés et d’autre part un temps plus long pour obtenir des résultats (> 1h contre 20min TDR).

En effet, Il faut beaucoup de formation et d’expérience pour bien analyser les frottis sanguins, notamment pour interpréter les gouttes épaisses et identifier l’espèce de parasite. L’absence de personnel expérimenté peut limiter l’exactitude du diagnostic du paludisme dans les laboratoires en Afrique ou autres zones. Le diagnostic dans des pays à faible revenu est souvent peu fiable en raison de problèmes liés à la qualité du microscope ou des colorations, ainsi qu’à la supervision et au contrôle de qualité du laboratoire. Par exemple, le diagnostic du paludisme établi après l’analyse de frottis sanguins dans des cliniques locales en Afrique n’a pu être confirmé que chez 25 % des cas diagnostiqués ! ! ! L’automate CELLSCHECK® permet à la fois d’éliminer l’erreur humaine de diagnostic tout en archivant les résultats sur le système d’information du laboratoire et d’obtenir les résultats de 30 lames en moins de 3 minutes contre environ 1 heure en goutte épaisse (microscope) pour une seule lame et 20 minutes en TDR mais avec une sensibilité bien plus grande par rapport au TDR (120 parasitémie/µl). Le CELLSCHECK® a été évalué par le centre de référence du paludisme en France (hôpital Bichat à Paris – service du Professeur Sandrine HOUZE). Cette évaluation fera l’objet d’une publication dans « Malaria Journal » courant du 1er semestre 2015.

Voir la vidéo de démonstration au salon MEDICA 2017 sur notre page Facebook: https://www.facebook.com/ibsmedical ou sur ibscgmedical.net (Vidéo)